TENDANCE : Le marché du recyclage4 min lecture

13 mars 2018

Alors que la Chine ferme ses frontières à 24 catégories de déchets, quelles opportunités de développement pour la filière du recyclage en France ? Quels sont les acteurs en place ? Quelles nouvelles offres sur le marché ? 

Le recyclage est un procédé de traitement des déchets qui permet de réintroduire des matériaux qui composaient un produit arrivé en fin de vie dans le cycle de production d’un produit.
Les avantages du recyclage sont :

  • l’économie des ressources naturelles et la réduction du coût lié à leur achat
  • limitation des déchets non réutilisés
  • une source d’emplois
  • réduction des émissions de CO2.

Certains matériaux sont plus faciles à recycler tandis que d’autres demandent des étapes intermédiaires. Les plastiques par exemple, répartis en 7 familles doivent être triés et nettoyés avant de pouvoir être recyclés. Il existe des procédés de recyclage chimiques, mécaniques et organiques.

Les 3 principes du recyclage : Réduire, Réutiliser et Recycler.

Retrouvez ici notre étude sur le marché du recyclage.

Les autres formes de recyclage

Dans le domaine du recyclage, on peut également distinguer deux autres formes :

  • Le downcycling ou décyclage : Un matériau est utilisé dans le cycle de production d’un autre produit, mais cela le rend impossible à recycler par la suite. Par exemple : le plastique recyclé utilisé dans la fabrication d’un pull : une fois le pull usé, le plastique ne peut plus être valorisé.
  • L’upcycling ou surcyclage : Il s’agit de récupérer des produits ou des matériaux non utilisés pour les transformer en produits ou matériaux de qualité supérieure.

Fermeture des frontières de la Chine

Pour des raisons écologiques, la Chine a décidé le 1er janvier 2018 de fermer ses frontières à 24 catégories de déchets solides, dont des déchets plastiques, papiers et textiles. En 2016, plus de 7,3 millions de tonnes de déchets plastiques dans le monde ont été expédiées vers la Chine, et 27 millions de tonnes de déchets papier-carton.
La France, qui exportait une partie de ses déchets vers la Chine va devoir développer la filière locale de recyclage, augmenter ses capacités de stockage des déchets, et améliorer la qualité des produits recyclés. Il s’agit également d’une opportunité pour inciter les entreprises françaises à utiliser davantage de matériaux recyclés.

Le marché

  • En 2016, plus de 100 millions de tonnes de déchets ont été collectées en France
  • Le chiffre d’affaires des entreprises du recyclage en France a baissé en 2016 pour atteindre 8,15 milliards d’euros
  • Seulement 30% des plastiques sont recyclés aujourd’hui en France, et l’objectif est de 100% pour 2025
  • Les principaux acteurs sur le marché français sont : Suez, Veolia, Paprec Group, Derichebourg, Citeo, Epur, GDE, Recylex et Galloo.
  • Les déchets de construction constituent la plus importante source de déchets en France
  • On compte environ 200 centres de tri en France, mais ils devraient être 130 en 2022, plus modernes

Focus sur… l’économie circulaire

L’économie circulaire est un concept économique qui cherche à limiter l’impact écologique du produit sur l’environnement tout au long de son existence : de la conception à sa fin de vie, en passant par la production et l’utilisation. L’idée est de concevoir un produit qui ne génère pas de déchets, et dont la consommation de matières premières et d’énergie est limitée. Il s’oppose au modèle de l’économie linéaire : extraire, fabriquer, consommer et jeter.

 

Economie circulaire

Ce modèle s’est développé suite à la prise de conscience des ressources limitées de la planète. Il fait appel à d’autres notions comme l’éco conception, ou l’économie de la fonctionnalité.

  • L‘éco conception : Consiste à rechercher le meilleur compromis entre un impact limité du produit sur l’environnement à toutes les étapes de son cycle de vie, et les autres contraintes comme la performance et la commercialisation. Les produits éco-conçus sont plus facilement recyclables, voire réutilisables.
  • L’économie de la fonctionnalité : Ce modèle économique vise à remplacer la notion de vente du bien par celle de la vente de l’usage du bien. Cela pousse à la mutualisation (un bien pour plusieurs personnes), à l’allongement de la durée de vie des produits et un recyclage optimisé en fin de vie.

Les domaines d’application

Collecte des déchets professionnels

Les déchets de bureaux

Il y a beaucoup d’entreprises présentes sur le marché. LemonTri, Paprec ou encore Les Joyeux recycleurs proposent une gamme de conteneurs permettant de trier directement sur le lieu de travail les différents déchets : papier, bouteilles plastiques, canettes, capsules de café, gobelets… Versoo propose une box pour collecter les gobelets, Owa recupère les cartouches d’imprimante vides. Tricycle vient récupérer sur le lieu de travail les encombrants comme les meubles de bureau…
La plateforme Hyphen Pro permet aux professionnels de commander une collecte de déchets auprès de différents collecteurs.

Les déchets de commerçants
A Angers, les commerçants de la ville peuvent faire appel à Cocycler, un service de collecte de déchets à vélo pour les biodéchets, les cartons, palettes et cageots de bois.

Les déchets de chantier
Pour aider les professionnels à gérer les déchets issus de leur chantier, plusieurs solutions ont vu le jour : Batidon vise à réduire la quantité de déchets envoyés à la benne en donnant les matériaux excédentaires à des associations. Ecodrop est une application pour que les professionnels trouvent facilement les déchetteries à proximité acceptant les déchets de chantier et qui leur permet de bénéficier de tarifs négociés.
Enfin, BigBag’nGo met à disposition des big bag et assure ensuite leur collecte lorsqu’ils sont remplis.

Les déchets industriels
La société Maximum fabrique du mobilier design à partir de déchets industriels (chutes, pré séries, rebuts, pièces de calage, etc.).

Matériaux nouveaux

De nouveaux matériaux plus simples à recycler font leur apparition comme la feuille de pierre développée par ArmenPaper, ou encore les bouteilles en résidus de cannes à sucre par Lyspackaging.

Reconnaissance de déchets

Pour faciliter le tri, certaines solutions reconnaissent les déchets pour mieux les recycler. C’est le cas par exemple du robot R3D3 développé par GreenCreative. Il reconnaît le type de déchets puis le compresse et le trie. Il est capable de détecter et refuser les récipients contenant encore du liquide.
Pour les particuliers, on trouve le boîtier Eugene d’Uzer, qui scanne les articles à jeter, indique dans quelle poubelle il faut les placer et permet aux utilisateurs de bénéficier de réductions lors de leurs prochaines courses.

Incitation au tri

Il existe également des conteneurs de déchets plus ludiques comme celui proposé par Lemontri pour les centres commerciaux ou bien la borne de Canibal qui reconnait, trie et compacte les déchets tout en proposant un petit jeu à chaque déchet inséré.
L’application Yoyo met en place des réseaux de collecte alternatifs pour les bouteilles plastiques où des personnes distribuent des sacs de collecte autour d’eux puis les récupérent pleins. Chaque participant à la collecte bénéficie de réductions sur des places de cinéma, de matchs sportifs, etc.
La BornetoRecycle de Greenminded collecte les mégots, et finance des associations selon le nombre de mégots récupérés.

Valorisation

Il existe des solutions permettant de valoriser le plastique directement après la collecte comme la borne Plastif qui imprime en 3D avec les déchets collectés ou le projet Precious Plastic qui est en open source pour créer sa micro usine de valorisation du plastique.
Des entreprises cherchent à valoriser d’autres types de déchets comme Pyrum Innovations qui recycle les pneus usagés pour les transformer en énergie.

Alimentaire

De nombreuses solutions se sont développées pour limiter le gaspillage alimentaire. Parmi elles on trouve des applications pour les particuliers comme TooGoodtogo et Optimiam, des services pour les entreprises comme Phenix ou FrigoJaune, et des produits pour transformer les déchets verts en biogaz comme FoodCycler, Enwise ou encore le service LoveyourWaste.

Les limites

Qualité : Pour développer le recyclage en France, il faut améliorer la qualité du tri effectué par les particuliers mais aussi améliorer la qualité des produits recyclés pour faciliter leur réutilisation par la suite.